La vérité sur la Saint-Valentin

Je ne suis pas une grande fan de la Saint-Valentin, et voici pourquoi.


Cette fête affecte les relations, mais de manière inégale.


Les recherches démontrent que la Saint-Valentin ne fait pas de tort aux couples qui vont bien...mais peut être désastreuse pour les couples qui vont mal.


Les thérapeutes de couple, comme moi, observent une hausse marquée des ruptures autour de la Saint-Valentin.


Les attentes


Le script social entourant cette fête impose une dose de pression : nous sentons l'obligation de donner un cadeau, mais si on sent avoir reçu un cadeau par obligation, on se sent moins reconnaissant, donc moins satisfait de la relation.


Les comparaisons


Lorsque nous voyons sur les réseaux sociaux les journées romantiques, les cadeaux, ou les gestes grandioses ultra-attentionnées des autres couples, on se dit "les autres ont une meilleure relation que la mienne", on se compare et on se sent moins bien.


L'amplification


La Saint-Valentin n'est pas la cause des ruptures, mais est plutôt un catalyseur. En soi, la Saint-Valentin ne cause pas les gens à rompre, mais est plutôt un facteur facilitant pour les relations qui battaient déjà de l'aile.


De plus, il peut être particulièrement difficile pour certains couples de se faire frotter au visage des rappels constant de l'amour quand leur propre relation va moins bien. La Saint-Valentin peut être awkward pour des couples qui vivent soit la tension des conflits ou soit la froideur de la distance et de l'évitement.


Certain.es d'entre vous vous sentez coincé.e, sous apprécié.e, mal compris.e


Ce qui est nul, c'est qu'il n'existe pas une carte de voeux à la pharmacie où il est écrit "Je sais que notre relation est difficile en ce moment. Une journée comme celle-ci accentue encore plus la déception. Mais on est encore ensemble, et ça vaut pour quelque chose à mes yeux. Merci de nous donner une chance. L'année prochaine, j'espère qu'on pourrait sincèrement célébrer la Saint-Valentin ainsi que toutes les autres occasions. D'ici là, je nous choisis et je suis reconnaissant.e que tu nous choisisses également."


Pour les couples qui vont mal, il n'existe pas de moyens de souligner cette journée sans signer une carte avec des phrases qui sonnent ou qui vont être perçues comme inauthentiques.


Pas facile.


Conclusion


Cette journée n'est pas spéciale à mes yeux. L'amour est certes, un sentiment, mais l'amour englobe aussi l'effort constant que vous déployez à longueur d'année en lui disant qu'elle est belle, en allant chercher les enfants, en faisant la vaisselle, en révisant son CV et sa candidature, en lui textant "bon matin", en lui préparant un déjeuner dans un Tupperware lorsqu'il est en retard, etc.


Les "petites" attentions du quotidien ont un impact beaucoup plus considérable pour votre couple que les "grandes" démonstrations comme une croisière par année, un bijou dispendieux ou un souper romantique en février.


L'amour est un sentiment, mais c'est aussi quelque chose que l'on cultive et que l'on pratique, tout comme la gratitude.


L'amour, en fin de compte, ne coûte pas très cher, n'est pas très ostentatoire, n'est pas très "Instagramable", car entre une photo d'un tupperware avec du yogourt, des bananes coupées, et des céréales et une autre photo d'un bijou acheté chez Swarovski, vous pourriez être surpris de la relation la plus satisfaisante qui se cache derrière.


Êtes-vous d'accord avec moi?


Source :

Fader, D. (2015). How Valentine's Day Is Ruining Relationships. Récupéré de https://www.psychologytoday.com/us/blog/the-new-you/201503/how-valentines-day-is-ruining-relationships


Cele Otnes, Julie A. Ruth, and Constance C. Milbourne (1994) ,"The Pleasure and Pain of Being Close: Men's Mixed Feelings About Participation in Valentine's Day Gift Exchange", in NA - Advances in Consumer Research Volume 21, eds. Chris T. Allen and Deborah Roedder John, Provo, UT : Association for Consumer Research, Pages: 159-164.


Morse, K. et Neuberg, S. (2004). How do holidays influence relationship processes and outcomes? Examining the instigating and catalytic effects of Valentine's Day. Journal of the International Association for Relationship Research. 11-4. 509-527.




126 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout